Passé l’âge de 8 ans, la petite boule de poil qui passe son temps entre sa gamelle et le canapé est considéré comme un vieux chat. Il entre alors dans la période sénior. Ses soins évoluent et c’est l’occasion pour vous de vous poser les bonnes questions.

 

Mieux vaut prévenir que guérir

Ce proverbe s’applique aussi bien à votre quotidien qu’à votre félin. Le chat a des particularités propre à son espèce et il est indispensable d’y apporter une attention toute particulière lorsqu’il vieillit.

En effet :

  • Le chat est un petit buveur, ses reins travaillent donc beaucoup
  • Les symptômes de problèmes cardiovasculaires peuvent passer inaperçus
  • Les douleurs articulaires sont difficiles à mettre en évidence
  • Les troubles buccodentaire sont récurrents
  • Les modifications du comportement sont diverses. Contrairement à un chien, un symptôme chez un vieux chat est plus difficile à trouver

 

Votre vieux chat semble en bonne santé ?

Seul un vétérinaire est capable de le confirmer. Il peut, grâce un bilan chat sénior (vieux chat), vous indiquer si un traitement est nécessaire.
En anticipant les soins de votre animal, vous réduisez considérablement le risque de traitements beaucoup plus lourds par la suite.

 

En quoi consiste le bilan chat sénior ?

Deux étapes sont nécessaires pour dresser un bilan qui correspond à l’état de santé de votre vieux chat.

La première consiste à évaluer son état général :

  • Mesure du poids
  • Etat du pelage et des griffes
  • Examen des dents
  • Articulations
  • État des yeux
  • Auscultation du coeur et des poumons
  • Comportement

La seconde, plus spécifique, va se concentrer sur le bon fonctionnement des organes internes, grâce à une prise de sang :

  • Reins
  • Foie
  • Thyroïde
  • Pancréas
  • Taux de cholestérol (surprenant non ?)

 

Examens complémentaires ?

Le bilan senior terminé, il sera peut être nécessaire de faire d’autres examens pour approfondir et personnaliser le bilan de votre vieux chat. Votre vétérinaire peut alors vous proposer des examens (radiographie, échographie, bilan sanguin) plus ciblés en cas de découverte de maladie naissante.